Rovat: Nouvelles et commentaires en français
Cikkek száma: 25
 
Tartalom:
Herman Van Rompuy - Président du Conseil européen
Lettre du profeseur français Bernard Le Calloc’h
Budapest avive le nationalisme slovaque - LE FIGARO
Robert Fico : «La Hongrie exporte sa peste brune» - LE FIGARO
Les ultranationalistes du Jobbik prospèrent - LE FIGARO
Budapest offre la nationalité hongroise aux magyars - LE FIGARO
Hongrie : La gauche n’a pas perdu les élections... Elle n’existe pas ! - LE GRAND SOIR
Lettre ouverte des sympathisants du parti Jobbik aux medias d’Europe et du monde
Les élections en Hongrie, 2010 - remarques personnelles
La tentation national-populiste - Le Soir
Les signes annonciateurs d’une troisième guerre mondiale s’accumulent - Horizons et Debats (Zeit-Fragen)
En Hongrie, la droite attise le sentiment nationaliste - Le Monde
Hongrie : élections législatives fixées au 11 avril - Le Matin
L'Europe de l'Est peine à intégrer les Roms - LE FIGARO
Bratislava, la petite dernière qui monte ? - Nouvelle-Europe-eu
Hongrie : d'un oubli à l'autre - LE FIGARO
EN MEMOIRE DE 1956 par Charles Sucsan
Lettre ouverte á l'Ambassadeur de la France en Slovaquie
Le torchon brûle (La Libre Belgique)
Fête en l'honneur de Saint Étienne en Belgique
Sur le silence de l Union (lettre á un membre du Parlement Européen)
Développement et aide humanitaire - lettre á un Commissiaire de l'UE
La chasse aux Roms est ouverte (Le Soir) + commentaire
Tension autour de la minorité magyare (La Libre Belgique + commentaires)
Discrimination des Hongrois en Slovaquie - histoire de la République Slovaque

Herman Van Rompuy - Président du Conseil européen
2012.08.12, 16:47                    Tartalomjegyzékhez               Egyszerű

Charles Sucsan,

Artiste en art visuel, 575, rue Barthélemy, Longueuil, QC. J4J 1M5 c.sucsan@videotron.ca

Herman Van Rompuy

Président du Conseil européen

Rue de la Loi 175,

B-1048 Bruxelles Le 12 aoűt, 2012

Monsieur Président !


Je suis bouleversé à la lecture de cette lettre ouverte du Président du Conseil des Székelys, dans laquelle il décrit la façon dont les Roumains bafouent la démocratie en général, mais spécialement vis-à-vis des Székelys, victimes du Dictat de Trianon.

Ce qui me frappe le plus, c’est l’explication de leurs espoirs de vivre selon les normes et valeurs démocratiques de l’Union Européenne à l’adhésion de la Roumanie. À la lumière des années écoulées de la gouvernance de la Roumanie depuis son adhésion à l’UE, il est claire qu’il n’en est rien. Non seulement les Szekelys qui sont révoltés de l’hypocrisie des politiciens chauvinistes Roumains, mais aussi la population roumaine en général, dont le mécontentement finira par rejaillir sur l’ensemble de U E, tôt ou tard, si le Conseil de l’Europe continue de faire l’autruche et applique , deux poids, deux mesures, quant aux comportements antidémocratiques de la Roumanie.

Le problème est que même le Conseil Européen outrepasse parfois ses propres règlements dans la tumultes des graves problèmes qui l’affligent et tourne facilement le dos à ce qui ce passe en Roumanie quant aux exigences de l’application du Traité de Lisbonne.

Je m’étonne de voir cette inconscience de votre part, alors que le problème de manque démocratie de la Roumanie finira par causer l’irréparable dans la région, alors que les Hongrois du Bassin des Carpates sont en droit par autodétermination de réclamer l’annulation des Traités qui ont charcutés la Hongrie millénaire. Cette solution est de plus en plus pertinente vu l’échec total des espoirs déçus des populations hongroise du Bassin des Carpates, quant au droit de l’homme des normes de l’Union Européen, non appliqués par les pays membres, comme la Roumanie et la Slovaquie: pays créé à même le territoire de la Hongrie millénaire.

Devant ces faits, c’est le devoir du Conseil Européen d’exiger de ces pays qu’ils se conforment aux normes démocratiques de UE, autrement il sera responsable des conséquences imprévisibles. Dans les faits les Szekelys, ils ont droit à leurs autonomie que les Roumains, empêchent de façon systématique par la ruse et autres méthodes inacceptables en démocratie.

Toute la population de l’UE, s’attend à l’application des droits de l’homme partout dans l’Union, c’est pourquoi nous vous supplions de faire votre devoir.

Cordiales salutations,

Charles Sucsan

Libre penseur et artiste

C.c. Président José Manuel Barroso.

Most szólj hozzá!                    Válaszok itt


Rudi Tanya

StarBus 2000



Mag-art



Mátyás Vendégház



HUN TV

Attila Hotel

Kézi Malom az otthonában



Hargita Panzió



FELIRATKOZÁS
Világ Királnyője Kápolna
HUN TV
Nomád Étel

Locations of visitors to this page
Nyelvében él a nemzet 1. (www.dobogommt.hu)
A Nép hangja szeptember 25-i adása (MOM nyilvános felvétel - LETILTVA !!!) (www.utolag.com)
Induló - Jászkun
Legfrissebb írások:
Áldás havának 22-ik napja a magyar diadalé!
A Nemzetegyesítő Mozgalomról mindenkinek
Levél Ausztráliától Kanadáig minden jó magyarnak
A 2018-as országgyűlési választás a nemzeti oldal nagy lehetősége
2017-06-27-én a Hősök terén beszéltem és....
2017-06-27-én VISSZHANG a 29 évvel ezelőtti tüntetésre!
Geri Tibor: Hogyan kezdődött? - c. írása a kiegészítéseimmel!
Tovább >>
Új hozzászólások:
Tovább >>
Társoldalak:
Égi Patróna
Magyarok Világszövetsége
Statisztika:

 
© Nemzeti Hírháló 2003-2014